Conseil d’administration

Le RCAAQ est géré par un conseil d’administration de neuf personnes, dont trois représentent la région de Montréal, deux la région de Québec et quatre les autres régions.

 


Coprésident — Guillaume Boudrias-Plouffe

Guillaume Boudrias-Plouffe vit et travaille comme artiste à Longueuil. Il est membre du conseil d’administration du 3e impérial, centre d’essai en art actuel à Granby depuis 2015. Après sa maîtrise en arts visuels à l’Université d’Ottawa en 2012, il a travaillé comme adjoint à la direction au centre DAÏMÔN. Il a été membre du conseil d’administration du centre AXENÉO7 de 2011 à 2013. Il est aussi membre de Culture Montérégie.

Sa pratique artistique est actuellement présentée sous l’égide de La Famille Plouffe qui œuvre ensemble depuis l’arrivée de chacun dans la vie de l’autre (2 parents et 3 enfants). Elle a décidé de mettre de l’avant cette signature commune suite à un projet réalisé en 2016 aux Maisons Daura à Saint-Cirq-Lapopie en France. Depuis, elle a entre autres participé au 35e Symposium international d’art contemporain de Baie- Saint-Paul (2017), à la Triennale Banlieue! à la Maison des Arts de Laval (2018) et à la Biennale nationale de sculpture contemporaine au Musée POP à Trois-Rivières (2020). Elle a aussi présenté des expositions solos avec Action Art Actuel à Saint-Jean-sur-Richelieu (2017), Vaste et Vague à Carleton-sur-Mer (2018) et Langage Plus à Alma (2019). Jusqu’à présent, elle a eu le grand privilège d’être invitée à près d’une trentaine de concours d’art public (politique municipale ou provinciale), dont sept propositions qui ont été sélectionnées et plusieurs qui sont toujours en cours. D’autre part, elle a réalisé six œuvres d’art public suivant une invitation ou un appel à candidatures et trois autres sont nées de propositions personnelles (œuvres permanentes ou temporaires).
lafamilleplouffe.com

 

Coprésidente — Emmanuelle Choquette

Emmanuelle Choquette est auteure, commissaire et travailleuse culturelle. Elle occupe le poste de direction générale d’Arprim, centre d’essai en art imprimé, à Montréal, depuis 2014. Elle est détentrice d’une maîtrise en histoire de l’art et d’un baccalauréat en arts visuels et médiatiques de l’UQAM. Active dans le milieu des centres d’artistes depuis une dizaine d’années, elle a notamment fait partie des conseils d’administration de Verticale – centre d’artistes (2010-2014) et du RCAAQ (2015-2018).

Dans ses recherches, elle se penche sur l’articulation des espaces politiques, institutionnels et performatifs au sein de pratiques installatives qui génèrent un regard critique sur les formats de l’exposition. Parallèlement, elle s’intéresse aux manières dont les artistes s’approprient l’archive comme lieu de résistance. Ses textes font l’objet de publications dans plusieurs revues – Espace art actuel, esse arts + opinions, Vie des arts, le Sabord – et des opuscules pour des centres d’artistes et des galeries privées. En 2019, elle a co-dirigé la publication Une bibliographie commentée en temps réel : l’art de la performance au Québec et au Canada. Elle a présenté des projets de commissariat collaboratif à Artexte et à la Maison des arts Desjardins de Drummondville. Elle a participé à des résidences de recherche à Est-Nord-Est, à St-Jean-Port-Joli, ainsi qu’au Laboratorio Arte Alameda, à Mexico, en collaboration avec OBORO. Son implication se manifeste également dans des comités consultatifs en art et en patrimoine à Laval, divers jurys de programmation ou pour l’octroi de bourses et de prix et comme mentore en écriture auprès d’artistes. Elle est récipiendaire de la bourse pour la critique d’art et le commissariat Jean-Claude-Rochefort et du Prix ARDI pour l’innovation en philanthropie culturelle.

 


Secrétaire — Jean-Michel Quirion

Jean-Michel Quirion est directeur du centre d’artistes AXENÉO7 situé à Gatineau. Titulaire d’une maîtrise en muséologie de l’Université du Québec en Outaouais (UQO), il est actuellement candidat au doctorat en muséologie à cette même université. En tant qu’auteur, il contribue régulièrement à des revues spécialisées comme Ciel variable, ESPACE art actuel, esse art + opinions, Inter art actuel ainsi que Vie des arts. Ses projets de commissariat récents ont été montrés à la Galerie UQO (2018) et au centre d’exposition L’Imagier (2020) à Gatineau ainsi qu’à la Galerie Laroche / Joncas (2019) à Montréal. Entre 2021 et 2023, il organisera des expositions à AXENÉO7, à la Carleton University Art Gallery (CUAG) à Ottawa et à la Galerie d’art Desjardins (GAD) à Drummondville. Quirion s’investit également depuis 2016 au sein du groupe de recherche et réflexion CIÉCO : Collections et impératif évènementiel / The Convulsive Collections.

 

Trésorière — Geneviève Roy

Geneviève Roy vit et travaille à Québec. Elle est la directrice administrative des Éditions Intervention (Le Lieu, RiAP et Inter, art actuel). Elle est aussi artiste en arts visuels. : Récemment, elle a fait deux mentorats en dessins animés avec Diane Obomsawin et Martine Chartrand à la Bande Vidéo (2018) et elle a participé à la résidence de création Tablette graphique (2017). Elle a obtenu une bourse d’aide à la publication de Première Ovation (2016) pour un projet de livre de dessins intitulé A.L.A.L. (sortie à l’automne 2018). Elle a présenté trois expositions individuelles au Cercle, à Québec : Un bout de ciel entre les mains (2013), une murale work in progress, La menace de l’ombre (2011), une vidéo présentée sur les écrans du restaurant, et L’âge dort (2010-2011), qu’elle a aussi exposée au centre l’Imagier, à Gatineau. Ses œuvres ont également été présentées à la Manif d’art 7 pour le projet satellite Maintenir l’espace poétique, à la bibliothèque Gabrielle-Roy de Québec (2014).

 

Administratrice — Justine Valtier

 Artiste d’origine française établie à Chicoutimi (QC, Canada) depuis 2016, Justine Valtier a obtenu un Diplôme National Supérieur d’Expression Plastique (équivalent à la maîtrise en art) option communication – édition à l’École Supérieur d’Art et Médias de Caen (France). Elle complète sa formation avec une nouvelle maîtrise en arts de l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) obtenue en 2018. Justine Valtier a également étudié à l’université de San Francisco (Californie) en histoire de l’art. Ses œuvres ont été exposées en France, en Bulgarie et au Canada. Justine Valtier est actuellement directrice générale du LOBE et chargée de cours au Département des Arts et Lettres de l’UQAC. 

Auparavant, Justine Valtier a été assistante de direction pôle sécurité pour l’entreprise Perrard-construction au Luxembourg.

 

Administratrice — Audrée Juteau

Native de l’Abitibi-Témiscamingue, Audrée Juteau est revenue s’installer dans la région il y a trois ans avec le projet de contribuer à décentraliser la pratique artistique des grands centres urbains.  Nouvellement directrice de l’Écart, son parcours professionnel entrecroise la direction de L’Annexe-A qui a pour objectif le soutien aux artistes en offrant notamment des résidences de création dans le quartier de Bellecombe à Rouyn-Noranda, ainsi qu’une pratique artistique de chorégraphe et performeuse/danseuse dans le milieu de la danse contemporaine et des arts interdisciplinaires depuis une vingtaine d’années. Elle est également diplômée de LADMMI et détient une maitrise en danse de l’UQAM.

 

Administratrice — Julie Bruneau

Julie Bruneau a un parcours histoire de l’art, où elle s’est intéressée aux pratiques artistiques engagées, notamment dans une perspective féministe intersectionelle et de décolonisation. Ses écrits ont été publiés dans plusieurs revues dont Recherches Féministes, Spirale et Vie des Arts. Depuis 2019, elle a rejoint l’équipe du Centre des arts actuels Skol, où elle occupe actuellement le poste de coordonnatrice à l’administration et adjointe à la direction par intérim. Elle a aussi une pratique artistique collective et communautaire, soutenue depuis 2019 par Engrenage Noir.

 

Administratrice — My-Van Dam

My-Van Dam est une artiste multidisciplinaire basée à Tiohtiá:ke/Montréal. Elle est aussi coordonnatrice à la programmation régulière et à la technique à La Centrale Galerie Powerhouse et est diplômée de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) en arts visuels et médiatiques. Dans sa pratique artistique, My-Van Dam s’intéresse à la transmission des traumatismes intergénérationnelles, à la mémoire, à la vulnérabilité, à la résilience et au processus de guérison. Plus précisément, son travail explore les conséquences des événements traumatiques sur notre mémoire individuelle et collective, et l’impact des traumas sur notre santé physique et psychologique, sur nos relations et notre identité. Dam a présenté son travail à plusieurs endroits à Montréal, notamment à la galerie Patrick Mikhail, à la Place-des-arts de Montréal, au Musée d’Art Actuel (MAADI) et à la fondation Rad Rouhani, en plus de la galerie ArtHelix à New-York. My-Van Dam est aussi membre du collectif CODE BLANC, un collectif d’artistes qui s’intéresse aux enjeux d’inclusion et d’équité au sein du milieu de l’art contemporain.
myvandam.com